Le Monde de Flore

Mama, Yoga & Autoconstruction...

Routine

Je reviens avec le mois de Septembre, fraîche et reposée.

J'aime la fin de l'été et ses premières brises... l'automne est définitivement ma saison préférée, si pleine de magie.

J'espère que ce fut un bel été pour vous.

Pour moi, c'était un mois de Juillet doux entre les cours et la famille, et un mois d'Août entre l'insouciance des vacances en Bretagne et la lourdeur du retour à la réalité dans ce contexte très étrange à mes yeux.

Mais ce sujet brûlant du pass sanitaire m'a déjà tellement alourdi le coeur ces dernières semaines que je vais le laisser un peu de côté pour me préserver...

Je m'en reviens donc avec le mois de Septembre à l'aube d'une nouvelle année.

J'aime les rentrées et leur lot de bonnes résolutions qui vont avec.

Peut être que pour vous aussi, ce vent de nouveauté vous pousse à installer de belles nouvelles habitudes. Chaque rentrée peut potentiellement être l'occasion d'une petite révolution intérieure :)

Personnellement, je me suis engagée avec moi même à tenir (ou plutôt continuer, car tout est déjà mis en place avec une relative régularité) ma routine quotidienne :


- Respecter mes 18 heures - en moyenne - de jeûne quotidien,

- Préserver chaque jour une petite demi-heure de méditation,

- Prendre chaque soir un temps pour l'écriture,

- Manger sans sucre (à part naturel tel que fruit & miel), sans lactose, sans gluten quand je suis chez moi. Je décide de ne pas être trop fermée quand je suis à l'extérieur ou si une envie nous prend de crêpes party ;) (ça c'est une belle évolution ! moi qui ai tendance à être tellement extrême, j'apprend à me modérer...)

- Aller courir 25/30 minutes chaque jour sauf mes jours de cours ou pendant mes lunes,

- Enchaîner avec une pratique de Yoga (même quelques postures !),

- Consacrer AU MOINS une heure entièrement dédiée à mon fils (sans écran, sans autres occupations, juste être 100% là avec lui et vraiment jouer avec lui).

- Remercier chaque jour pour ce que j'ai.


Je sais tellement que quand tous ces ingrédients sont dans ma journée je me sens ancrée, calme, et disposée pour les autres.

Alors je bénie la super crèche que nous avons à côté pour accueillir Loup toutes les matinées de la semaine plus quelques après-midi et me permettre de retrouver ENFIN une routine digne de ce nom.


Je suis quelqu'un qui depuis toujours a besoin d'une routine. Ça me sécurise, ça me cadre.

Et c'est d'ailleurs ce qui m'a probablement le plus fait perdre pied avec l'arrivée de la maternité. La perte de structure quotidienne. Parce qu'avec un nouveau-né, on le sait, il n'y a AUCUN rythme ; les jours et les nuits se confondent.

Pour la petite histoire, quand Loup avait un mois tout pile nous avions décidé d'installer une routine du soir (que nous continuons encore aujourd'hui bien sûr) : le biberon/repas, le bain, la berceuse/histoire et dodo. Et je sais bien que c'était largement plus pour me rassurer à moi que nous avons mis ça en place :)


Si jamais vous avez vous aussi une routine quotidienne ou que vous souhaiteriez en mettre une en place, je serai très heureuse de vous lire ! Peut être même que la partager vous aidera à la visualiser et à la concrétiser.


Pour finir sur le sujet, je tiens à dire que j'ai grandement conscience que ce temps et cette routine sont un grand luxe.

Chaque jour j'ai en tête que cette bulle et cet équilibre que je peux préserver sont un grand privilège que beaucoup ne peuvent pas avoir. J'en suis d'autant plus reconnaissante, et je garde toujours dans mon coeur cette sincère gratitude.

Je me donne comme mission d'honorer mes privilèges en les transformant en "offrande pour le monde" comme dirait Karine de Quantik Mama. Qu'ils me permettent de rendre ce monde meilleur et de faire évoluer l'Humanité à ma toute petite échelle.

Prendre soin de Soi, c'est prendre soin du Monde.


Des nouvelles du Front :


J'ai eu l'idée de rajouter une petite rubrique pour donner des nouvelles de l'évolution du chantier et de notre petit bout de terre :)


Cet été pour nous, il y a eu une très belle nouvelle et une très mauvaise nouvelle.


La bonne, c'était l'abondance inespérée du potager ! On doit en être à une soixantaine de concombres, je ne vous parle pas des courgettes... Déjà 19 kilos de patates et il en reste à déterrer, des belles tomates rouges, vertes, cerises... des courges rondes d'espoir par dizaine, des betteraves, des haricots, du maïs, des oignons, de l'ail et j'en passe.

Cette terre est féconde et c'est grisant !


La mauvaise nouvelle, et pas des moindres, c'est l'interruption forcée des travaux.

Martin a creusé les fondations cet été. Mais malheureusement, on doit s'arrêter là pour l'instant. Pourquoi ? Pas de bois. Du moins, pas dans notre budget. Peut être avez-vous entendu parler de la crise mondiale : le bois a augmenté jusqu'à 300% depuis le début du printemps.

Et bien sûr, notre projet maison c'est dalle bois, ossature bois, isolation bois... on est mal.

Alors quelle frustration ! On a ce chantier commencé, ces trous dans le sol qui n'attendent qu'à soutenir une maison, le temps libre qu'il nous fallait, la météo plus clémente, mais on est à l'arrêt.

Bon. Encore une fois, on va travailler la patience.

Et on se fait peu à peu à l'idée qu'on vivra sûrement un peu plus longtemps que prévu dans le mobile home ! Faut dire qu'on n'est pas si mal dans ce mobile home. Et on est loin d'être les plus à plaindre avec ce beau jardin et ces belles montagnes en face, ça c'est sûr !

Je m'en suis bien rendu compte ce matin même quand j'ai croisé à 5 mètres de moi 2 chevreuils pendant que je courais ;)


Voilà à peu prêt où on en est. Je vous laisse avec quelques photos de nos aventures estivales et je serais très heureuse de recevoir de vos nouvelles :)