Le Monde de Flore

Mama, Yoga & Autoconstruction...

Hommage



Aujourd'hui j'écris avec mon fils qui dort dans mes bras.

J'écris ces mots que j'ai voulu écrire tant de fois.

Je t'écris à toi, mama.

Toi qui, comme moi, t'es réveillée 5 fois cette nuit.

Et a passé la journée avec ton enfant.

Tous les deux cernés, tous les deux énervés.

Je voudrais te dire comme je te comprend.

Je voudrais moi-même entendre que je ne suis pas seule.

Alors j'écris à toutes les mamans,

Qui, comme moi, font de leur mieux, chaque jour.

Je connais tes moments de solitude, de détresse.

Je connais ta fatigue, et ta culpabilité,

Quand tu sais bien que tu ne devrais pas t'énerver,

Mais que tu n'as plus assez de ressources en toi pour réagir autrement.

Malgré tout, notre patiente est hors norme, crois-moi.

Notre courage est infini,

Nous mériterions chaque jour un hommage,

Car nous donnons toute notre énergie à accompagner un petit Être

nous l'entourons de notre bonté, notre douceur, notre amour,

pour qu'il devienne un bel Humain.

C'est la plus belle des missions,

et tu l'honore à merveille.

Et puis tu l'aimes tellement cet enfant.

Son sourire, ses rires, ses jeux,

Sont les étoiles de ton ciel.

Il t'a donné une place dans ce monde.

Il t'a choisie comme maman

parce que tu es la meilleure pour lui.

Alors crois-en toi, tiens bon !

Il y a des jours plus durs que d'autres.

Si aujourd'hui, les heures sont longues,

Pourquoi ne pas sortir, chercher un peu de paix auprès d'un arbre,

Ou s'il pleut, reste là, met la musique,

Une chanson paisible, un mantra.

Qui vous calmera tous les deux.

Et si tu n'as pas d'énergie à jouer,

C'est le moment de faire des câlins.

Il comprendra bien,

Maman est fatiguée, mais elle t'aime toujours autant.

Il y aura plus de sourires demain.

Tu l'as tellement porté, je sais.

Ton dos, tes bras, tes poignets n'en peuvent plus...

Ferme les yeux, essaye de te focaliser

Sur sa peau contre la tienne,

Sur son souffle lié au tien.

Il a besoin de toi.


A toi, mama,

Reçoit ces mots comme une révérence.

Tu es une maman incroyable.

Tu es belle, tu es forte, tu fais de ton mieux,

et c'est parfait ainsi.

A moi, mama.

Je m'honore, avec mon fils qui dort dans mes bras.