Le Monde de Flore

Mama, Yoga & Autoconstruction...

Equilibre

Les dernières semaines m'ont projetée vers une nouvelle aire.

Plusieurs étapes que l'on passe en se disant "c'est le premier jour du reste de ma vie".


Bien sûr, ça a commencé avec la première rentrée de Loup à l'école.

Moi-même je n'avais pas réalisé que c'était vraiment une étape. Parce que Loup était prêt. Parce que l'école est dans le même village que la crèche. Avec ses mêmes copains.

Mais j'ai été étonnée de voir à quel point c'est un nouveau monde, pour eux. Avec les plus grands, ils sont propulsés vers l'autonomie. Leurs réactions évoluent, les problèmes évoluent, leurs envies évoluent. Ce ne sont plus des bébés quoi ! Eh oui :)

Pour Loup, ça se passe super bien, mais je veille à ce qu'il ne soit pas dépassé par l'intensité des journées. Désormais, en dehors de l'école, il a pas mal besoin de repos.

C'est beau de le voir s'émanciper, touuuuut doucement. Quand je le dépose au portail de l'école le matin, je suis fascinée de le voir avec son petit sac sur le dos, rejoindre ses copains que je ne connais même pas, et rentrer avec eux dans la classe... Il a son propre monde maintenant :)


Et puis, deux semaines après la rentrée, c'était le portail de mes 30 ans.

Que j'ai passé bien sûr avec ma sœur, et son ventre rond comme la lune.

A l'aube de la trentaine.

Je crois que ça me soulage un peu de prendre tranquillement de l'âge.

Parce que, personnellement, je n'ai pas la pression sociale de devoir accomplir "copain/bébé/maison/travail"... Puisque toutes ces cases, je les ai déjà cochées.

Pour moi, la trentaine c'est plutôt gagner en assurance et ENFIN avoir moins besoin de l'approbation des autres.

Alors j'y rentre sereinement dans cette nouvelle décennie.


En plus de ce portail, la Vie nous projette ma sœur et moi dans une nouvelle aire. Puisqu'elle est rentrée hier à la maternité et que mon neveu ou ma nièce est en train de naître en ce moment même.

Depuis deux nuits que je dors à peine, tellement mon âme est tendue, concentrée, transportée là-bas, avec elle.

Depuis deux jours que je célèbre la Vie, que j'ai à peine besoin de manger tellement je suis là-haut, avec elle.

J'ai dansé, j'ai prié, j'ai ri, j'ai allumé mes bougies. Et j'ai même rêvé de ce qui se passait au même moment à la maternité.

Ma sœur tu es la plus forte et ton enfant s'en vient.


En ce jour d'Equinoxe.

L'équilibre parfait entre l'Ombre et la Lumière.

Les deux opposées deviennent miroir.


Quel beau jour pour arriver dans ce Monde.


Sur le fil de cet Equilibre parfait, je respire, j'avance sereinement, pas après pas, vers le reste de ma Vie.